[Critique] Fourmi — Cyril Houplain

Caractéristiques

  • Auteur : Cyril Houplain
  • Editeur : Milan
  • Date de sortie en librairies : 18 octobre 2017
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 78
  • Prix : 22€
  • Acheter : Cliquez ici

C’est un récit d’aventures plein de de fantaisie que nous conte Cyril Houplain avec ce joli livre illustré pour les 8 ans et plus publié aux éditions Milan (Piratomania, Animaux sauvages…) sobrement intitulé Fourmi. L’histoire est celle d’Allistair, un jeune garçon anglais né dans la pauvreté qui décide d’émigrer aux Etats-Unis, le “Nouveau Monde”, afin de voir le monde et tenter sa chance. Capturé dans l’Ouest par des Indiens et enterré jusqu’au cou le visage enduit de miel, il découvre alors qu’il a un don très particulier : celui de parler et de commander aux fourmis ! Il exploite alors cet étonnant pouvoir et conçoit des spectacles itinérants qui remporteront un grand succès et lui permettront de voyager tout en obtenant la reconnaissance dont il a tant rêvé.

Un livre illustré original et attachant

image indiens d'amérique fourmi cyril houplain éditions milan
© Cyril Houplain/Milan Editions.

L’originalité de l’ouvrage est d’être illustré exclusivement à base de fourmis, formant tantôt le visage du héros, des lettres, et même des paysages à part entière. Ce parti pris très fort, en totale adéquation avec l’histoire, permet de faire fonctionner l’imagination des jeunes lecteurs, tout en proposant de superbes illustrations, qui ressortent d’autant mieux sur le fond blanc très sobre et dans ce format à l’italienne très pertinent, qui fait écho à la quête d’aventures du héros dans de grands espaces.

Fourmi, sur un format court de 78 pages comportant relativement peu de texte (l’image prime), joue sur les codes du récit initiatique, où le jeune héros devra surmonter une succession d’épreuves (dont une dernière très importante) pour pouvoir accomplir sa quête. En tissant une histoire à la Oliver Twist pour le tout début avant de partir sur la conquête du théâtre en Amérique, le livre de Cyril Houplain rappelle les très grandes lignes (l’aspect dramatique en moins et la dimension fantastique en plus), toutes proportions gardées, du très beau Les Marvels de Brian Selznick également édité par le groupe Bayard.

Quoique très différents, les deux ouvrages utilisent certains motifs similaires et, surtout, possèdent un message proche : lorsque la vie ne vous fait pas de cadeaux, l’imagination est une vraie force pour pouvoir se construire une existence digne de ses aspirations et atteindre la résilience. Fourmi le fait sur un format court et léger, mais cela n’en rend ce très joli livre illustré que plus attachant. A conseiller à tous les aventuriers en herbe !

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *