[Critique] La cuisine d’Halloween — Vincent Amiel

Caractéristiques

  • Titre complet : La cuisine d'Halloween : recettes salées & sucrées 100% mortelles
  • Auteur : Vincent Amiel
  • Editeur : Solar
  • Collection : j'adore !
  • Date de sortie en librairies : 4 octobre 2018
  • Format numérique disponible : Oui
  • Nombre de pages : 95
  • Prix : 9,95€

31 recettes pour une fête d’Halloween réussie

Alors qu’Halloween approche à grands pas, les éditions Solar proposent deux nouvelles publications pour préparer des mets diablement effrayants : La pâtisserie des sorciers d’Aurélia Beaupommier (qui comporte également des recettes de Noël, de Pâques et pour le reste de l’année) et ce petit volume de la collection j’adore ! par Vincent Amiel donc, qui regroupe 31 recettes simples et rapides à faire pour ce jour spécial tout aussi apprécié des petits que des grands enfants. La cuisine d’Halloween fait penser aux livres de cuisine geek de Liguori Lecomte publiés dans la même collection par le nombre restreint d’ingrédients utilisés et la simplicité de préparation, qui rendent ces recettes accessibles à tous ceux qui n’ont pas l’habitude de cuisiner, mais aussi aux enfants secondés par un adulte.

Après une courte introduction contenant la liste des ustensiles nécessaires et des conseils de base (ainsi qu’une sympathique recette par la youtubeuse Emma Cakecup), le livre se divise en 4 grandes parties : les apéros, les entrées et plats, les goûters et les desserts. La plupart des recettes sont détaillées sur deux pages (instructions à gauche, photo pleine page à droite), mais quelques-unes ont droit à une illustration en double-page. A ce sujet, si la mise en scène n’égale pas celle des livres Gastronogeek chez Hachette Heroes, par exemple, il convient de reconnaître que le stylisme de Vincent Amiel et les photos de Claire Payen instaurent une belle ambiance et montrent des présentations qu’il sera facile de reproduire réellement chez soi pour une fête d’Halloween réussie. La simplicité est donc de mise, avec une belle lumière et des accessoires utilisés de manière efficace.

Des gourmandises au design diablement attirant (et simples à réaliser)

Passons aux recettes à présent ! Si l’on a été quelque peu surpris de trouver des recettes qui font quasiment doublon avec La pâtisserie des sorciers publié au même moment chez Solar (gâteau araignée et potion verte aux yeux litchi), cette similitude est limitée au design puisque la composition des recettes est quant à elle différente. Idem pour les cookies vampires et les légumes momifiés en pâte feuilletée, qui peuvent rappeler deux recettes publiées par Sarah Michelle Gellar (Buffy, la tueuse de vampires !) dans son livre de cuisine pour enfants Stirring Up Fun with Food (inédit en France) l’an dernier, et où il s’agissait de quartiers de pommes et chamallows en forme de dents de monstres et de saucisses de hot dogs enroulés dans de la pâte feuilletée façon momies. De manière générale, les recettes réunies dans La cuisine d’Halloween (comme de nombreux ouvrages) peuvent rappeler, dans leur présentation (ré)créative, de nombreux mets postés sur Instagram et les blogs culinaires, et qui influencent les auteurs culinaires — l’inverse étant également vrai, d’ailleurs.

Ces présentations ont pour principales caractéristiques d’être jolies, mais aussi diaboliquement simples à reproduire, dès lors qu’on nous explique comment faire. On craquera ainsi devant les balais de sorcier (des bâtonnets de bretzels et des tranches de fromage découpées, tenues par de fines herbes), la tourte au potiron tête de citrouille, les doigts de sorcière sablés, ou encore les muffins myrtilles-momies. Si nous n’avons pas eu le temps de tester les recettes pour des questions de timing, la composition des différents mets nous a semblé équilibrée, et l’alliance de la citrouille au chocolat pour les verrines chocolat en biscuits-tombe, audacieuse. Nous ne manquerons d’ailleurs pas d’éditer cette critique si nous avons l’occasion de tester ce dessert avant le 31 octobre, car cette association, alliant le sucré de la chair de potiron cuite à la légère amertume du chocolat noir, nous semble terriblement intrigante ! Pour le reste, les mariages de saveurs sont assez simples, mais toujours efficaces, et sont susceptibles de plaire au plus grand nombre sans prendre trop de risques.

Une belle variété de recettes pour petits et grands

Enfin, la variété des mets et la simplicité des produits — facilement trouvables dans n’importe quelle grande ou moyenne surface et économiques — font qu’il sera très facile d’organiser un goûter ou un buffet d’Halloween à partir de ce petit livre. Autre bon point en ce sens : il est possible de préparer de la ganache au chocolat ou de la pâte à cookies (notamment) en grandes quantités afin de réaliser plusieurs recettes. Nous ne pouvons que vous conseiller de consulter les conseils de Vincent Amiel afin de vous organiser au mieux. Bien évidemment, voyez aussi quels sont les ingrédients et bases communes des différentes recettes qui vous intéressent.

Et pour les parents, oncles, tantes ou cousins : n’oubliez pas de faire participer les enfants pour la décoration des assiettes, de la table et du salon avant qu’ils ne se lancent dans la traditionnelle chasse aux bonbons ! Alors, trick or treat ? Les deux mon capitaine !

6/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *