article coup de coeur

[Critique] Simplement Nigella — Nigella Lawson

Caractéristiques

  • Traducteur : Laurent Laget
  • Auteur : Nigella Lawson
  • Editeur : Hachette Pratique
  • Collection : Hachette Cuisine
  • Date de sortie en librairies : 17 octobre 2018
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 400
  • Prix : 35€

Des recettes simples et d’une belle fraîcheur

Star de la télévision devenu phénomène de librairie en Grande-Bretagne, Nigella Lawson, 58 ans, propose des recettes aussi saines que gourmandes, mêlant de nombreuses influences : anglo-saxonnes bien entendu, mais aussi indiennes, asiatiques ou encore italiennes. Si tous ses livres de cuisine ne nous sont pas parvenus (seuls Kitchen et Nigella Express sont parus en 2011 et 2012), Hachette Cuisine (Cuisine basque, La nouvelle cuisine faite maison, 5 ingrédients…) publie aujourd’hui Simplement Nigella, un énorme volume de 400 pages qui devrait devenir une véritable Bible culinaire pour de nombreux cuisiniers amateurs tant il fourmille de belles idées pour mitonner de bons petits plats au quotidien.

Pour commencer, le livre, très agréable à feuilleter avec son marque-page en tissu blanc assorti à sa couverture, sa maquette aérée et ses superbes photos aux teintes pastel, est divisé en 7 parties : Rapide et Serein, Bowlfood, Dînez, Respirez (cuisson lente), Accompagnements, Desserts et Petits-déjeuners. Autant de thématiques qui ont chacune le droit à une introduction en bonne et due forme avant de passer aux recettes à proprement parler, toutes illustrées de photos en pleine page, et souvent accompagnées de conseils pour les préparer à l’avance ou bien conserver les restes au mieux. Pas de recettes véritablement techniques ici, ni de mets nécessitant de matériel onéreux (même les recettes de glaces peuvent se faire sans turbine), mais beaucoup d’inventivité pour proposer les plats les plus variés possibles à partir d’un socle commun d’ingrédients tels que huile d’olive, citron et citron vert, oignon, piment rouge, cannelle, avocat, carottes, tomates, miso…

Pour faire simple, si vous dressez la liste des recettes qui vous intéressent dans Simplement Nigella, vous obtiendrez de manière assez nette un fond de placard constitué d’ingrédients récurrents (et que l’on retrouve dans nombre de recettes de nouvelle cuisine de manière générale), auxquels vous devrez généralement ajouter quelques ingrédients supplémentaires, généralement assez peu nombreux, si l’on excepte des recettes « spéciales » un peu plus atypiques. Cet aspect nous a beaucoup plu, car cela permet de réaliser un maximum de recettes à partir d’un nombre d’ingrédients relativement restreint, tout en variant les plaisirs.

Une approche ludique, des mets gourmands et épicés

image nouilles de riz noir gngembre piment simplement nigella lawson hachette pratique
Nouilles de riz noir, gingembre et piment par Nigella Lawson. © Keiko Oikawa/Hachette Pratique

Et puis, bien sûr, il y a les recettes : c’st bien simple, en collant un post-it sur toutes celles qui nous intéressaient, nous nous sommes retrouvés avec un livre débordant d’autocollants colorés ! La grande force des mets proposés par l’auteure britannique est d’allier simplicité et gourmandise, avec une petite touche supplémentaire qui va irrémédiablement attirer notre attention, à l’image du Brocambole, une déclinaison assez originale de guacamole auquel Nigella Lawson a rajouté du brocoli, ou encore d’une soupe de pois cassés, qui se trouve ici dynamisée par l’ajout de piment, gingembre et citron vert. Qu’il s’agisse d’associations sucré-salé, de plats de pâtes, soupes, salades, de recettes inspirées de la cuisine indienne ou asiatique, omnivores ou veggie, il y a l’embarras du choix parmi les plus de 120 recettes proposées. Le tout avec des mets privilégiant souvent les assiettes colorées et épicées/relevées juste ce qu’il faut mettant de bonne humeur, sans négliger le contenu à proprement parler de l’assiette, toujours soigné dans sa préparation, et bien expliqué sur le papier.

Difficile de faire un choix parmi la multitude de mets aussi alléchants les uns que les autres, mais, parmi les recettes nous ayant tapé dans l’oeil, nous pourrions citer le curry de chou-fleur et noix de cajou, les nouilles thaï à la cannelle et aux crevettes, les pilons de poulet au saké, le chili de bœuf au bourbon, à la bière et aux haricots noirs, ou encore le Bundt cake au cidre et cinq épices.

A l’instar de Jamie Oliver et Gordon Ramsay, Nigella Lawson fait partie de ces auteurs culinaires (et stars de la télé) qui adoptent une approche décomplexée de la cuisine et parviennent à communiquer à leurs lecteurs le plaisir de cuisiner, peu importe leur niveau de maîtrise culinaire. Si l’Anglaise n’a pas nécessairement le même degré de réputation que ses deux collègues masculins (elle n’a jamais ouvert ou dirigé de restaurant), on est emballés par son approche résolument gourmande et ludique de la cuisine, avec des textes nous invitant par ailleurs à la pleine conscience, derrière les fourneaux et à table. On adhère, et on n’hésitera pas à bousculer nos dîners et déjeuners avec ses recettes fraîches et épicées.

9/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *