[Critique] La fille du temple aux chats, tome 2 — Makoto Ojiro

L’heure de la rentrée a sonné !

Après une sympathique introduction, La fille du temple aux chats revient avec un tome 2 chez Soleil Manga (In One’s Last Moment, Battle Royale Ultimate Edition…). Maintenant que le décor est planté et que nous nous sommes familiarisés avec les personnages, Makoto Ojiro développe davantage son récit et sort en partie du cadre du temple pour plonger Gen dans un environnement plus classique : celui du lycée.

L’heure de la rentrée a sonné et le jeune homme se fait rapidement de nouveaux amis et choisit cours et activités. Lorsque Chion vient l’attendre à la sortie, très élégante en robe au lieu de son jean habituel, tous les garçons tombent aussitôt en pâmoison devant elle et assaillent Gen de questions sur son intrigante cousine de 19 ans. Pendant ce temps, la complicité entre les deux jeunes gens ne cesse de se renforcer et Gen devient un peu jaloux lorsque l’un de ses jeunes profs vient leur rendre visite au temple…

Un second tome attachant et plus affirmé

La fille du temple aux chats, tome 2 nous permet de retrouver avec plaisir ses héros attachants au sein d’une intrigue que l’on pourrait qualifier de feel-good : il y a beaucoup d’humour, de tendresse, un ton léger, et une attention aux petits plaisirs de la vie. Si l’album possède quelques ressorts typiques du manga ado — les gros plans sur les fesses, décolletés ou caleçons pour montrer l’attirance entre les héros — et un ton toujours un peu fleur bleue, l’auteur affirme également davantage la singularité de sa série, avec une bonne alternance entre intrigue adolescente et moments contemplatifs.

Dans ce second volume, Ojiro s’intéresse ainsi beaucoup à la cuisine : Chion prépare un bento pour Gen ou du bota mochi (une pâtisserie à base de riz et haricot rouge), ce qui est prétexte à des scènes un peu hors du temps. On en apprend également davantage sur la vie au sein du temple et ses particularités (comme le vol courant des offrandes).

La fille du temple aux chats, tome 2 est donc une jolie réussite. On sent que la série trouve ici un véritable équilibre entre son intérêt pour la tradition et son intrigue sentimentale, et le résultat est très plaisant. La relation entre les personnages se développe peu à peu, de même que la personnalité des chats, toujours au second plan, mais qui participent à l’atmosphère de l’ensemble. Nous voilà donc accrochés et prêts à découvrir la suite des aventures de Gen et Chion.

Natacha Fleurot

Natacha Fleurot

Diplômée en Lettres Modernes, Natacha Fleurot rejoint la rédaction de Culturellement Vôtre fin 2015. Spécialisée dans les oeuvres jeunesse, young adult ainsi que la fantasy, elle réalise de nombreux articles dans les rubriques Livres et Cinéma. Passionnée de cuisine, elle teste aussi régulièrement des livres de cuisine et écrit dans la catégorie Food de la rubrique Lifestyle.
Natacha Fleurot
7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *