[Critique] Grimelda Hauchecorne – Cassandra O’Donnell

Caractéristiques

  • Titre : Grimelda Hauchecorne
  • Auteur : Cassandra O'Donnell
  • Illustrateur(s) : Jean-Mathias Xavier
  • Editeur : Flammarion Jeunesse
  • Date de sortie en librairies : 19 octobre 2022
  • Format numérique disponible : Oui
  • Nombre de pages : 48
  • Prix : 13 euros
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 8/10

Un très bel ouvrage illustré

Depuis la parution en 2014 de sa saga Malenfer, écrite à partir d’idées d’élèves rencontrés dans une école primaire, Cassandra O’Donnell n’a eu de cesse d’écrire pour la jeunesse, afin de trouver ce qui pourrait créer chez chacun un déclic de lecture. Elle s’est progressivement imposée comme l’une des figures majeures de la littérature de l’imaginaire, avec des titres très populaires, comme La Légende des quatre, Rebecca Kean ou Le Collège maléfique.

Grimelda Hauchecorne, publié au mois d’octobre aux éditions Flammarion Jeunesse, est son tout premier album illustré pour les très jeunes lecteurs à partir de 6 ans. Dans ce conte gothique au parfum automnal, l’auteure nous présente une petite souris sorcière, Grimelda, qui vit à Salem au milieu d’autres habitantes toutes plus terrifiantes les unes que les autres. Seulement voilà, Grimelda est différente : elle a un cœur qui l’empêche d’être cruelle. Commence alors pour elle une quête initiatique pour se débarrasser de ce fardeau encombrant.

Pour créer ce très bel objet-livre de 48 pages à la couverture cartonnée, Cassandra O’Donnell a fait appel à son acolyte décorateur, story-boardeur et directeur artistique Jean-Mathias Xavier qui avait déjà illustré la saga Le Collège maléfique avec un style manga en noir et blanc très caractéristique. Ici, on ne retrouve de cette inspiration que les yeux immenses de la gracieuse petite souris, car il choisit d’utiliser l’aquarelle et les couleurs, mêlant ainsi dessin et peinture. La palette utilisée est assez sombre et retranscrit à la perfection le récit gothique proposé par l’auteure. Les personnages sont tantôt effrayants, tantôt majestueux, et le trait oscille entre la précision du contour des protagonistes, et le flou des paysages qui les entoure, créant un contraste visuel intéressant et élégant. Le papier utilisé, très épais, permet un confort de lecture appréciable, et le format du livre, large et rectangulaire, achève de parfaire ce superbe ouvrage illustré.

Un conte initiatique, horrifique et poétique

Grimelda Hauchecorne sort tout droit de la passion de Cassandra O’Donnell pour les contes. Elle dit avoir adoré, enfant, la sensation de peur provoquée par ces récits, et vouloir la transmettre à son tour. Elle promet cependant une fin heureuse pour son histoire, car son but n’est bien sûr pas de traumatiser la nouvelle génération de lecteurs. Les personnages mis en scène sont effrayants, certes, mais l’auteure s’amuse à les tourner en dérision grâce à Grimelda, petite sorcière intrépide qui n’a peur de rien, pas même des monstres. Cet humour sous-jacent permet de dédramatiser les situations, sans pour autant renier l’aspect impressionnant des créatures rencontrées.

C’est donc un véritable conte horrifique et poétique que Cassandra O’Donnell entend écrire à son tour, et elle utilise pour ce faire la plupart des codes du genre : elle renoue tout d’abord avec l’oralité, en laissant régulièrement dialoguer ses personnages, et en apostrophant parfois le lecteur.

A d’autres instants, son écriture devient plus descriptive, faisant appel à un vocabulaire riche et précis qui instruit son jeune public. L’héroïne de l’histoire a une quête à mener et rencontre tour à tour des personnages susceptibles de l’aider, ce qui confère au récit la structure répétitive des contes traditionnels. Enfin, la narration s’accompagne d’un enseignement moral, l’auteure souhaitant éveiller chez les plus petits un véritable questionnement philosophique. Existe-t-il réellement des personnes sans cœur ou ne s’agit-il finalement que de pauvres êtres aux cœurs brisés ou desséchés par la vie ? Avec beaucoup de sensibilité, Cassandra O’Donnell propose cette réflexion en guidant son jeune public vers de touchantes révélations.

Grimelda Hauchecorne est donc un conte gothique captivant, instructif et superbement illustré qui conviendra aux jeunes lecteurs à partir de 6 ans. Si l’auteure a délaissé cette fois-ci son public adolescent, elle n’en oublie pas pour autant son objectif de toujours : « faire plaisir et inciter à lire avant tout ».

Article écrit par

Lorsqu’elle n’enseigne pas l’italien, Lucia Piciullina aime discuter de sa passion pour le cinéma, le théâtre et les comédies musicales. Spécialisée en littérature young adult et grande amatrice de polars et thrillers, elle rejoint Culturellement Vôtre en février 2020 pour y partager ses avis lecture et sorties culturelles.

Et maintenant, on fait quoi ?

L'équipe de Culturellement Vôtre vous remercie pour vos visites toujours plus nombreuses, votre lecture attentive, vos encouragements, vos commentaires (en hausses) et vos remarques toujours bienvenues. Si vous aimez le site, vous pouvez nous suivre et contribuer : Culturellement Vôtre serait resté un simple blog personnel sans vous ! Alors, pourquoi en rester là ?

+1 On partage, on commente

Et pour les commentaires, c'est en bas que ça se passe !

+2 On lit d'autres articles

Vous pouvez lire aussi d'autres articles de .

+3 On rejoint la communauté

Vous pouvez suivre Culturellement Vôtre sur Facebook et Twitter (on n'a pas payé 8 euros par mois pour être certifiés, mais c'est bien nous).

+4 On contribue en faisant un don, ou par son talent

Culturellement Vôtre existe grâce à vos lectures et à l'investissement des membres de l'association à but non lucratif loi 1901 qui porte ce projet. Faites un don sur Utip ou Tipeee pour que continue l'aventure d'un site culturel gratuit de qualité. Vous pouvez aussi proposer des articles ou contribuer au développement du site par d'autres talents.

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x