week-end taylor swift culturellement vôtre ready for it

[Critique] If We Were Villains – M. L. Rio

Caractéristiques

  • Titre : If We Were Villains
  • Traducteur : Louise Malagoli
  • Auteur : M. L. Rio
  • Editeur : Fibs
  • Date de sortie en librairies : 4 octobre 2023
  • Format numérique disponible : Oui
  • Nombre de pages : 480
  • Prix : 24,95 euros
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 6/10

Théâtre et enquête policière

If We Were Villains est le premier roman édité de M. L. Rio, devenu depuis sa parution en 2017 un véritable phénomène international, publié dans vingt pays et traduit en quinze langues différentes. Dans ce roman, nous faisons la rencontre d’Oliver Marks, qui vient de purger une peine de dix ans de prison pour le meurtre de l’un de ses meilleurs amis, Richard.

Le jour de sa libération, il retrouve l’officier Colborne, en charge de l’enquête à l’époque et qui vient de prendre sa retraite. Oliver lui fait le récit de ce qui s’est réellement passé dix ans plus tôt, alors qu’il étudiait au Conservatoire de théâtre de Dellecher pour devenir un grand comédien…

En hommage à cette toile de fond, le roman emprunte régulièrement aux codes du théâtre : il est découpé en cinq actes et en scènes, et comporte de nombreux renvois aux pièces de William Shakespeare, dont le Conservatoire Dellecher est particulièrement friand. Avec la mort de l’un des élèves de l’école, le roman d’apprentissage bascule dans l’enquête policière et un certain suspense s’installe avec un crescendo de tension intéressant dans la deuxième partie du récit. Ce mélange des genres atypique fait l’originalité principale de If We Were Villains, qui s’apparentait de prime abord à un simple roman de Dark academia.

Une Dark academia exigeante

Avec son contexte estudiantin et son intrigue mystérieuse et sombre, If We Were Villains s’inscrit dans le genre de la Dark academia, très en vogue dans la littérature young adult contemporaine. L’on suit un groupe de jeunes théâtreux évoluant au sein d’un conservatoire élitiste et compétitif, et le récit détaille les cours et le processus entourant la création théâtrale, du choix des comédiens en passant par les répétitions et la représentation finale. L’intrigue prend son temps et la plume est très immersive, détaillant à l’envi les lieux et les états d’âme des personnages. L’autrice met en scène leur quête d’identité, leurs amitiés et rivalités toxiques. A noter que les jeunes protagonistes consomment beaucoup d’alcool et parfois de la drogue, ce qui réserve la lecture de ce roman aux lecteurs avertis.

Avec son master d’Études shakespeariennes du King’s College et son Doctorat de littérature anglaise, M. L. Rio est une véritable spécialiste du répertoire du dramaturge anglais et cette érudition se ressent dans son œuvre. La langue est soutenue, utilise le passé simple et l’imparfait, et les personnages s’expriment régulièrement en échangeant des répliques de Shakespeare. Cependant, ce qui apparaît au début comme riche et surprenant se révèle assez vite indigeste dès que l’on se rend compte que ce procédé sera répété tout au long des 500 pages du roman.

Intéressant mais inabouti

Après nous avoir agréablement surpris par son mélange des genres et la qualité littéraire de sa plume, le roman se met malheureusement à piétiner et s’achève par un dénouement assez prévisible. L’on peine à comprendre les réelles motivations d’Oliver, les raisons de la violence du colérique Richard et de son amitié avec les autres membres du groupe. Le tout apparaît de plus en plus artificiel au fur et à mesure que l’intrigue se révèle.

Si l’autrice démontre une réelle capacité à nous plonger dans le quotidien de ce groupe d’amis, elle ne parvient pas à combler le manque criant de caractérisation des personnages. Chacun d’entre eux correspond à un archétype shakespearien – le héros, le tyran, la tentatrice ou l’ingénue – mais ce présupposé de base empêche l’identification et l’empathie. M. L. Rio a beau tenter de leur donner une intériorité, à grand renfort d’adjectifs et de didascalies, les émotions ne parviennent jamais à convaincre pleinement et les personnages demeurent de simples prénoms scandés entre les pages du récit.

Avec son esthétique oscillant entre Dark academia et enquête policière, agrémentée d’une toile de fond théâtrale, If We Were Villains suscite immédiatement la curiosité. La plume est riche et les références littéraires très appréciables, mais cela n’empêche malheureusement pas l’ennui de s’installer, la faute à une caractérisation insuffisante des personnages et à une intrigue trop attendue. Espérons que sa prochaine adaptation en série télévisée saura dynamiser l’ensemble et satisfaire un public apparemment déjà conquis.

Article écrit par

Lorsqu’elle n’enseigne pas l’italien, Lucia Piciullina aime discuter de sa passion pour le cinéma, le théâtre et les comédies musicales. Spécialisée en littérature young adult et grande amatrice de polars et thrillers, elle rejoint Culturellement Vôtre en février 2020 pour y partager ses avis lecture et sorties culturelles.

Et maintenant, on fait quoi ?

L'équipe de Culturellement Vôtre vous remercie pour vos visites toujours plus nombreuses, votre lecture attentive, vos encouragements, vos commentaires (en hausses) et vos remarques toujours bienvenues. Si vous aimez le site, vous pouvez nous suivre et contribuer : Culturellement Vôtre serait resté un simple blog personnel sans vous ! Alors, pourquoi en rester là ?

+1 On partage, on commente

Et pour les commentaires, c'est en bas que ça se passe !

+2 On lit d'autres articles

Vous pouvez lire aussi d'autres articles de .

+3 On rejoint la communauté

Vous pouvez suivre Culturellement Vôtre sur Facebook et Twitter (on n'a pas payé 8 euros par mois pour être certifiés, mais c'est bien nous).

+4 On contribue en faisant un don, ou par son talent

Culturellement Vôtre existe grâce à vos lectures et à l'investissement des membres de l'association à but non lucratif loi 1901 qui porte ce projet. Faites un don sur Tipeee pour que continue l'aventure d'un site culturel gratuit de qualité. Vous pouvez aussi proposer des articles ou contribuer au développement du site par d'autres talents.

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x