[Critique] Cuisine minceur scandinave — Trine Hahnemann

Caractéristiques

  • Titre complet : Cuisine minceur scandinave : des recettes pour mincir, se sentir bien & être heureux
  • Traducteur : Stéphanie Alglave & Sylvie Lagorce
  • Auteur : Trine Hahnemann
  • Editeur : Solar Editions
  • Date de sortie en librairies : 4 avril 2019
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 175
  • Prix : 15,90€

Un livre de cuisine healthy pour mincir ou adopter un régime plus équilibré

La cuisine scandinave est souvent reconnue comme l’une des plus saines au monde avec le régime méditerranéen. ll n’est donc pas étonnant de voir Cuisine minceur scandinave au catalogue des éditions Solar (La pâtisserie des sorciers, La cuisine d’Halloween…). Dans cet appétissant livre de cuisine, l’auteure culinaire Trine Hahnemann propose plusieurs dizaines de recettes de saison pour manger sainement tout au long de l’année, perdre du poids et parvenir à le stabiliser.

Le lecteur pourra piocher dans chacune des parties de l’ouvrage (Petit-déjeuner, déjeuners légers, plats végétariens, poissons et fruits de mer, gibier et volaille, desserts et boissons, pains) comme bon lui semble après avoir établi (s’il souhaite effectuer un régime) son poids idéal en suivant les conseils d’introduction du livre et la proposition de planning hebdomadaire de l’auteure.

Quoi qu’il en soit, que l’on souhaite perdre du poids ou bien simplement manger plus sainement tout en découvrant les bienfaits gustatifs de la cuisine scandinave, le livre regorge d’idées culinaires pour toutes les saisons de l’année, mais également tous les goûts.

Des conseils et astuces pour tirer bénéfice du régime nordique

L’ouvrage est organisé de manière simple et efficace, entre une partie introductive d’une quinzaine de pages où l’on nous présente le régime nordique et ses spécificités, et les recettes à proprement parler, qui occupent la majeure partie du volume, à raison de 2 pages par recette — une page d’instructions et une photo en pleine page.

La partie introductive permet d’avoir un aperçu condensé mais représentatif du mode de vie et du régime alimentaire scandinave avec, au passage, quelques conseils et astuces simples pour vivre plus sainement : faire de l’exercice, manger moins de viandes, consommer du poisson 2 fois par semaine, faire plusieurs repas végétariens dans la semaine… L’impact environnemental d’un régime trop riche en viandes est également évoqué, de même que l’impact sanitaire de l’alimentation industrielle.

Surtout, si vous commencez tout juste à vous familiariser avec l’alimentation nordique, la présentation de chaque aliment ou groupe d’aliments que l’on retrouve dans ce régime (et qui seront donc utilisés au fil des recettes) vous sera utile. Bien que le livre ait été écrit par une auteure scandinave pour un lectorat scandinave à l’origine, on trouvera la quasi-totalité des aliments utilisés en France. Seules les orties dans la catégorie des herbes et légumes pourront demander une adaptation de la recette, étant donné qu’il ne s’agit pas d’un aliment que l’on trouve généralement sur les étals de nos marchés.

Des recettes saines et gourmandes, aux saveurs variées

Les recettes, parlons-en ! Simples, nécessitant généralement peu d’ingrédients ou de temps de préparation, elles ont l’avantage d’être gustativement variées, de sorte qu’il y en aura pour tous les goûts. Représentatives de la cuisine nordique, elles sont saines tout en étant gourmandes. On est donc bien loin du livre de recettes de régime tristoune ! Au menu, on trouvera donc des plats à l’assaisonnement simple, mettant à l’honneur les légumes verts et les légumes-racines, mais aussi les céréales et les baies. Côté poisson, saumon, maquereau, hareng ou lotte sont utilisés (ainsi que des fruits de mer), tandis que côté viandes, hormis le poulet, c’est plutôt le gibier qui est mis en avant. Si celui-ci est généralement assez onéreux, le livre regorge de suffisamment de recettes bon marché pour que cela ne pose pas problème.

Parmi les recettes nous ayant tapé dans l’oeil, on citera la petite soupe au seigle et à la bière, les pancakes à l’épeautre et aux myrtilles, la soupe de moules poireaux-pommes de terre, la soupe de chou-fleur assaisonnée au piment vert et aux crevettes ou encore le poulet à la rhubarbe et sa salade de concombre et de radis. Notons aussi que l’on apprendra à fabriquer son propre pain de seigle, afin de réduire sa consommation de pain industriel, beaucoup plus calorique et sucré que celui préparé maison.

Pour notre part, nous avons testé les tartines de seigle au fromage frais, aux herbes et aux légumes. Simplissime — des dés de légumes et des herbes mélangés à du cream cheese sur du pain de seigle — cette recette, classée parmi les petits-déjeuners, constitue une excellente idée pour un dîner estival léger en pleine canicule. Grâce à un assaisonnement minimal et des ingrédients de qualité, chaque composant est mis en valeur, pour un résultat à la fois bon et résolument healthy.

La cuisine minceur scandinave est donc un bel exemple de cuisine healthy comme on les aime, d’autant plus original ici qu’il se base exclusivement sur la cuisine nordique (Suède, Danemark, Norvège, Islande principalement). Entre spécialités traditionnelles (smørrebrød, tarama, biksemad…) et propositions relevant davantage de la nouvelle cuisine, le livre de cuisine minceur de Trine Hahnemann tient ses promesses et permet d’équilibrer son alimentation tout en bousculant nos habitudes.

Pour aller plus loin : Vous aimez la cuisine scandinave ? Découvrez notre chronique du très beau livre de cuisine de Nilson Magnus, La cuisine des pays nordiques.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *