[Critique] Les recettes des films du studio Ghibli – Minh-Tri Vo

Caractéristiques

  • Auteur : Minh-Tri Vo
  • Editeur : Ynnis Editions
  • Date de sortie en librairies : 18 novembre 2020
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 142
  • Prix : 17,95 euros
  • Acheter : Cliquez ici

Enfin un livre de cuisine Ghibli

Spécialisées dans les publications autour de la pop culture (Hommage à J.R.R. Tolkien, Hommage au studio DreamworksHommage à Akira…), les éditions Ynnis nous surprennent en cette fin d’année en nous proposant ce sympathique livre de cuisine, Les recettes des films du studio Ghibli. Le concept ? L’auteur, Minh-Tri Vo, a conçu 23 recettes reproduisant quelques-uns des plats-phares aperçus dans les films d’animation du célèbre studio nippon.

Tous les longs-métrages Ghibli sont représentés, du Château dans le ciel (1986) à Souvenirs de Marnie (2014) en passant bien sûr par les chefs d’œuvre que sont Le tombeau des lucioles, Mon voisin Totoro, Princesse Mononoke ou encore Le Voyage de Chihiro.

Et comme cet ouvrage souhaite s’adresser au plus grand nombre, Minh-Tri Vo a adapté certaines recettes traditionnelles pour que l’on puisse facilement les préparer chez soi, même sans connaissances de la cuisine japonaise. On trouvera bien entendu parmi la liste des ingrédients des produits typiquement japonais (à acheter en épicerie asiatique, en magasin bio ou au rayon Cuisines du Monde des supermarchés), mais les différents mets du livre ne nécessitent pas, dans l’ensemble, d’ingrédients trop durs à trouver, et une grande partie d’entre eux sont des produits que nous utilisons dans la vie de tous les jours en France. Un bon point donc.

Une belle variété de recettes inspirées des films du studio japonais

Vous l’aurez sans doute remarqué, la nourriture et le moment du repas sont souvent très importants dans le cinéma japonais, et ils donnent lieu à des scènes marquantes dans les films du studio fondé par Hayao Miyazaki et Isao Takahata. Il était donc tout à fait mérité d’offrir à ces œuvres cultes un beau livre de recettes, fut-il non officiel.

Minh-Tri Vo nous propose donc au moins 1 recette différente par film : 15 recettes salées et 8 desserts. La présentation de chacune respecte le même modèle : 1 page de garde illustrée avec le titre de la recette et le film dont elle est tirée, 1 page de mise en contexte, puis la recette détaillée et illustrée pas à pas (généralement sur plusieurs pages).

Les mises en contexte sont à chaque fois  intéressantes : non seulement elles permettent de situer la scène qui a inspiré la recette dans chacun des dessins animés (souvent, il s’agit de plats aperçus dans le film), mais la signification et la portée de ces scènes y est analysée de manière succincte mais toujours pertinente. L’auteur en profite d’ailleurs régulièrement pour nous apporter quelques éléments de compréhension par rapport à la culture et la société japonaise, ce qui permet d’apprécier d’autant plus les longs-métrages de Ghibli, mais aussi ces belles recettes.

Côté recettes ensuite, on a le plaisir de trouver une belle variété de plats : le bento préparé par Satsuki dans Mon voisin Totoro, la bouillie okayu de Princesse Mononoke, les burgers engloutis par les tanuki dans Pompoko, la salade marine de Souvenirs de Marnie… Certains plats sont de grands classiques assez populaires en France (les onigiris, tempura de crevettes, ramen…), mais une grande partie reproduisent des plats aperçus dans les films et dont les inspirations sont nippones, mais également internationales (France, Russie, Italie, Angleterre…).

Le lecteur aura ainsi le plaisir de retrouver au fil des pages la tourte de harengs au potiron que Kiki la petite sorcière doit livrer à une petite fille pour son anniversaire, le moelleux à la vanille du Royaume des Chats,  mais aussi un ragoût de bœuf, une recette de boeuf stroganoff et même des spaghettis bolognaise accompagnées de leurs boulettes. De quoi varier les plaisirs donc, et pourquoi pas accompagner une nouvelle vision des films.

Des recettes illustrées pas à pas, des instructions claires

tourte au potiron et aux harengs inspiré de kiki la petite sorcière d'après la recette du livre de cuisine les recettes des films du studio ghibli
Crédit photo : Culturellement Vôtre

En ce qui concerne la présentation, les recettes sont détaillées pas à pas de manière claire, et la liste des ingrédients présente ces derniers par ordre d’utilisation, ce qui est toujours appréciable. Le niveau de difficulté (sur 5) est indiqué pour chaque met, mais, dans l’ensemble, il nous est apparu que le niveau général était très accessible, ce qui en fait un bon livre pour tous les niveaux.

Nous avons également apprécié les photos de pas à pas, présentes pour chaque étape de la préparation, ce qui est assez rare. Celles-ci sont simples et sans prétention, mais permettent justement de voir comment préparer ces appétissantes recettes au quotidien, sans matériel de pointe.

Nous avons pour notre part testé une recette salée et une recette sucrée : la tourte aux harengs et au potiron et le moelleux au chocolat. La tourte était très simple à préparer même si elle demande un peu de temps : on peut dessiner le poisson sur une feuille de papier dessin épaisse pour s’aider au besoin au moment de la découpe. Ses saveurs originales se marient particulièrement bien en cette période hivernale. Nous avons d’ailleurs été surpris de découvrir le goût du hareng fumé cuit, plaisant et moins intense que froid.

En ce qui concerne le moelleux à la vanille (au cream cheese), nous avons rajouté un sachet de sucre à la vanille Bourbon pour intensifier le goût de l’arôme, et dévié légèrement de la recette pour la cuisson : notre moule étant trop grand pour le mettre dans un plat à gratin, nous l’avons mis sur une grille au four, juste au-dessus d’un plat rempli d’eau tiède plutôt qu’à l’intérieur. Le gâteau a un peu moins gonflé que dans le livre (nous aurions sans doute dû adapter en conséquence la température du four pour éviter ce désagrément), mais il était cependant tout à fait délicieux, avec une saveur délicate qui a d’ailleurs suscité l’envie du chat de votre humble servitrice. Dans les deux cas, il s’agit de recettes réalisées avec des produits disponibles dans tous les supermarchés, sans articles spécifiquement japonais.

Le seul reproche que l’on pourrait adresser au livre est de ne pas proposer d’introduction avant la présentation des recettes, et de parfois utiliser des noms d’ingrédients différents dans la mise en contexte et la recette en elle-même pour parler des mêmes produits, et de ne pas présenter les rares ingrédients relativement peu connus, comme la poudre de poulet (à ne pas confondre avec du bouillon de volaille). Si les lecteurs déjà bien familiers des ingrédients japonais s’y retrouveront assez facilement, dans le cas contraire, cela peut prêter à confusion.

Au final, Les recettes des films du studio Ghibli nous a agréablement surpris. Ce livre de cuisine non-officiel a été réalisé avec peu de moyens (et possède une très jolie couverture) mais transpire la passion pour son sujet. Les plats proposés sont dans l’ensemble simples à préparer, ne coûtent pas cher et permettront aux lecteurs de se replonger avec plaisir dans leurs dessins animés préférés tout en dégustant de délicieux mets. 

 

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *