[Critique] La méthode Sherlock Holmes – Ransom Riggs

Caractéristiques

  • Titre complet : La méthode de Sherlock Holmes: Secrets et astuces du plus grand détective du monde
  • Auteur : Ransom Riggs
  • Editeur : Ynnis Editions
  • Date de sortie en librairies : 10 février 2021
  • Format numérique disponible : Oui
  • Nombre de pages : 221
  • Prix : 17,95 €
  • Acheter : Cliquez ici

Un petit guide ludique pour marcher sur les pas du célèbre détective

Ransom Riggs est plus particulièrement connu comme l’auteur de la saga Miss Pérégrine et les enfants particuliers, qui a été adapté au cinéma par Tim Burton en 2016. La méthode Sherlock Holmes aux éditions Ynnis (Hommage à J.R.R. Tolkien, 100 films d’animation japonais…) est un petit livre moitié guide moitié essai, qui nous propose de plonger dans l’univers imaginé par Arthur Conan Doyle.

Il est divisé en 3 parties différentes : la première, “Les talents d’un détective”, détaille les méthodes d’enquête et les talents de déduction de Sherlock Holmes, en révélant quelques trucs sur sur ses méthodes, et quelques éléments historiques liés aux méthodes d’enquête ou encore à la logique.

Ranson Riggs met d’ailleurs en avant certains éléments historiques permettant de mieux comprendre l’œuvre d’Arthur Conan Doyle par rapport au Londres de l’époque. On apprend ainsi que la ville, en pleine expansion, était  particulièrement sujette à la criminalité en raison de la grande pauvreté des classes populaires, et que la police a dans un premier temps eu du mal à se mettre en place et à s’adapter.

La 2ème partie, “Les talents de survie”, détaille les pratiques sportives de Sherlock Holmes, ainsi que la manière dont il a trompé son ennemi juré Moriarty pour lui faire croire qu’il était mort. Il détaille également l’art du déguisement de Sherlock Holmes et apporte des détails sur la mode victorienne. La 3ème partie, “Les talents du quotidien”, est une partie où l’on a l’occasion de découvrir les nombreux talents et hobbys cachés de Sherlock Holmes : son amour pour le violon ou et, bien évidemment, pour les fumeries d’opium.

Un petit livre pop et accessible pour aller plus loin dans l’œuvre d’Arthur Conan Doyle

Ce petit guide a clairement été conçu pour pouvoir servir d’introduction à l’univers de Sherlock Holmes pour les personnes qui n’auraient lu qu’1 ou 2 romans ou même qui auraient simplement vu les adaptations cinématographiques ou encore la série avec Benedict Cumberbatch et Martin Freeman.

Ransom Riggs reprend certaines citations des différents livres et nouvelles de Conan Doyle, et plonge plus en détail dans certains romans et nouvelles (attention aux spoilers !). Il met à mal également certains mythes, comme l’image du détective à casquette, qui vient des illustrations de certains livres, et qui ne respectent pas, en réalité, les descriptions de Conan Doyle lui-même dans les aventures de son héros.

Les observations de Riggs sur la manière de Sherlock d’utiliser un raisonnement analytique sont plutôt pertinents, même s’il faut garder en tête, évidemment, que l’auteur donne des méthodes de raisonnement qu’auraient pu utiliser le célèbre détective à l’époque, et qui sont donc très différents des techniques et méthodes d’enquête modernes utilisées à l’heure actuelle par la police ou les services secrets.

Il s’agit bien entendu d’un ouvrage ludique, mais qui constitue une bonne porte d’entrée à l’univers d’Arthur Conan Doyle qui a su traverser le temps, comme en témoigne d’ailleurs l’une des dernières adaptations par Netflix avec Millie Bobbie Brown (Stranger Things).

On sent que Ransom Riggs s’est bien amusé à réaliser ce guide, qui est écrit à la 2e personne du singulier et interpelle directement le lecteur comme s’il était un apprenti détective. Cette approche résolument pop fait sens au sens au sein des éditions Ynnis, qui sont bien évidemment spécialisées dans la pop culture.

Nous conseillons donc ce ce sympathique guide à la fois aux amateurs de Sherlock Holmes,  mais bien entendu finalement peut-être plus particulièrement à ceux qui connaissent davantage la série et les films et ont peut être lu un ou deux romans ou nouvelles parmi les plus célèbres comme Le chien des Baskerville – publié comme un prequel dans l’intervalle de la “mort” de Sherlock Holmes avant que son auteur ne le ressuscite.

Le livre possède également des illustrations de Eugene Smith dans l’esprit des  gravures victoriennes que l’on aurait pu trouver dans les livres Sherlock Holmes à l’époque. Certaines d’entre elles, comme pour le passage sur Le chien des Baskerville dans le chapitre “Les créatures dans le monde de Sherlock Holmes”, sont très proches des illustrations de couverture de de certaines éditions françaises.

Auteur

  • Cécile Desbrun est une auteure spécialisée dans le cinéma, la littérature, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle crée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit au fil des ans pour plusieurs publications en ligne. Elle achève l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'œuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi. Quand elle n'écrit pas, elle se passionne pour la cuisine, le théâtre, les mythes et légendes, la mode, et bien sûr Internet.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.