[Critique] The Suicide Squad : Un film qui mérite son titre ?

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : James Gunn
  • Avec : Margot Robbie, Viola Davis, Joel Kinnaman, Idris Elba, David Dastmalchian, Daniela Melchior, John Cena...
  • Distributeur : Warner Bros France
  • Genre : Aventure, Action, Fantastique
  • Pays : Américain
  • Durée : 132 minutes
  • Date de sortie : 28 juillet 2021

James Gunn se fait plaisir

Depuis quelques temps, DC et Warner laissent carte blanche aux réalisateurs de l’univers DC. Cela peut donner du très bon comme la Zack Snyder’s Justice League, du moyen avec Birds of Prey, et du pas très bon avec Wonder Woman 1984. En attendant Shazam 2 et le film sur Flash, voici donc qu’arrive The Suicide Squad. Suite du très mauvais Suicide Squad de 2016. Car oui, le film est bien une suite, il reprend quatre personnages qui ont survécu au métrage d’origine. Sauf que cette fois, le studio a laissé une vraie liberté créative à James Gunn (Les Gardiens de la Galaxie Vol 1 et 2). Alors, le résultat est-il à la hauteur ?

Le scénario écrit par James Gunn et John Ostrander raconte la nouvelle mission mortelle de la Task Force X. Assemblez une belle collection d’escrocs, notamment Bloodsport, Peacemaker, Captain Boomerang, Ratcatcher 2, Savant, King Shark, Blackguard, Javelin et la psychopathe préférée de tous : Harley Quinn. Armez-les lourdement et jetez-les (littéralement) sur l’île lointaine et bourrée d’ennemis de Corto Maltese.

Ils sont toujours dirigés pas le Colonel Rick Flag et supervisé par Amanda Waller. Et que dire ? On sent directement l’amour du comics. Gunn ne perd pas de temps. Il nous présente très brièvement les personnages pour ensuite les envoyer en mission, ce qui n’est pas plus mal. La première demi-heure est folle, nous envoyant directement dans l’action et nous réservant de belles surprises. Après celle-ci, le film continue sur un bon rythme pour développer les différents personnages avant un final à couper le souffle.

Du gore et de l’humour

image michael rooker the suicide squad

Après  un passage et avant un retour chez Marvel, James Gunn nous offre aussi de l’humour durant tout le métrage. Il y a des scènes hilarantes jouant l’incapacité ou les erreurs de cette équipe, mais aussi des répliques franchement drôles. Un humour corrosif qui nous a convaincus.

On retiendra surtout le cynisme de l’équipe d’Amanda Waller, qui fait des paris sur les survivants. Aussi, on pense à la structure du film, qui joue sur des scènes en parallèle pour nous faire des révélations. Un système ingénieux qui renforce l’humour. Le réalisateur revient aussi un peu plus à son cinéma avec du gore. Oui, ici il y a des têtes qui explosent, des démembrements et autres joyeusetés. Mais surtout, aucun personnage n’est à l’abri, même les protagonistes principaux. Ne vous attendez pas à beaucoup de survivants. En définitive, James Gunn semble avoir tout compris de ce que devait être Suicide Squad.

Une réalisation maîtrisée et des acteurs impliqués

image idris elba the suicide squad

Côté réalisation, James Gunn se fait aussi plaisir : on sent qu’il a eu la liberté de faire ce qu’il souhaitait. Les scènes sont techniquement maîtrisées, avec quelques scènes inventives comme, par exemple, la scène de débarquement sur la plage. Les transitions entre les scènes qui se déroulent en parallèle sont parfaites.

Le réalisateur est aussi bien aidé par une photographie complètement comics, malgré des décors réalistes pour bien ancrer le film. Petit défaut : si le rythme est plutôt bon, commençant tambour battant dans la première demi-heure, il se fait un peu plus lent ensuite jusqu’au final. S’il reste très correct, on regrettera une petite longueur en milieu de métrage. Avec une durée totalisant 2h12, on pourrait enlever facilement cinq-dix minutes pour avoir un rythme un peu plus soutenue, mais rien de bien grave.

Comme pour ses précédents longs-métrages, James Gunn utilise des musiques déjà existantes. Cela marchait avec Les Gardiens de la Galaxie et cela fonctionne encore ici. La musique de John Murphy est également bonne et accompagne parfaitement le film. Enfin, les effets spéciaux sont de qualité. On retiendra surtout le personnage de King Shark, complètement numérique et bien incorporé.

Côté casting, il y a tellement de monde, un vrai casting cinq étoiles ! Margot Robbie (Birds of Prey (Et la Fantabuleuse Histoire d’Harley Quinn, Le Loup de Wall Street, Marie Stuart : Reine d’Ecosse, Once Upon a Time in Hollywood) interprète une nouvelle fois Harley Quinn. Son personnage a évolué, elle apparaît moins folle, mais toujours aussi loufoque. Viola Davis (Les Veuves)est toujours une Amanda Waller impeccable. Joel Kinnaman donne de l’humour à son personnage, Rick Flag, ce qui manquait dans le premier film. Jai Courtney est toujours hilarant et décalé en Capitaine Boomerang.

Idris Elba (Fast & Furious: Hobbs & Shaw, La montagne entre nous) est impeccable en Bloodsport. Il donne autant dans l’humour que dans le sérieux et il le fait bien. David Dastmalchian, est une petite surprise dans le rôle de Polka-Dot. Daniela Melchior est la grosse surprise du film. La jeune actrice portugaise apporte justesse,  humour et émotion au personnage de Ratcatcher 2. Une actrice à suivre. John Cena (Fast and Furious 9) fait ce qu’il fait de mieux dans le rôle de Peacemaker : être drôle. Malgré leur peu de temps à l’écran Nathan Fillion, dans le rôle de TDK, et Michael Rooker, dans le rôle de Savant, sont hilarants. Sylvester Stallone donne de la voix pour King Shark et Alice Braga a toujours une interprétation solide dans le rôle de Sol Soria.

Au final, The Suicide Squad est fun, drôle, jouissif, corrosif, gore, surprenant et généreux, porté par un casting cinq étoiles. Mais surtout, le film porte bien son nom et c’est surement ça le plus important.

Auteur

  • Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.