[Critique] Téléfoot : 40 ans complètement foot – Berthon, Cabrera

Caractéristiques

  • Auteur : Hugues Berthon, Olivier Carera
  • Editeur : Solar
  • Date de sortie en librairies : 31 août 2017
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 168
  • Prix : 24,90€
  • Acheter : Cliquez ici

Un beau livre pour célébrer une émission culte

Quarante ans. Votre humble serviteur n’était même pas né quand Téléfoot est né, sur TF1, un soir de septembre 1977. Et pourtant, bien des décades après, on a tous des souvenirs en rapport avec ce programme. Si l’aura de ce rendez-vous a diminué tout récemment (Internet, chaînes spécialisées, droits télé, tout cela a contribué à en amoindrir l’intérêt), la légende, elle, est toujours présente. Non, le mot n’est pas trop fort, car il faut se souvenir que, quand Pierre Cangioni lance le concept, ce dernier n’existe pas en France, et balbutie dans d’autres pays. Auparavant, les résultats, les footeux les suivaient à la radio, ou par le biais des rares diffusions de match, réalisées en urgence. Cette émission, c’est une part importante de la culture du ballon rond dans l’hexagone, et Téléfoot : 40 ans complètement foot paraît à point nommé pour le rappeler.

Le principe de ce beau livre est simple : quarante ans, et autant d’histoires abordées dans les détails. Après une préface signée par Christian Jeanpierre, courte mais utile pour bien signifier que Téléfoot fait bel et bien partie du patrimoine français, on enchaîne avec l’année 1977. Un millésime important, celui de la naissance, et qui rappelle que l’émission n’a pas toujours connu la diffusion dominicale. C’est la belle réussite de cet ouvrage, qui a le chic pour nous surprendre, et ce même quand il aborde des sujets déjà très discutés, comme l’arrivée en tongs de Ribéry sur le plateau, sous le regard médusé des présentateurs et invités, lors de la catastrophique Coupe du Monde 2010 (entre les vuvuzelas et la grève de l’équipe de France, on fut servi !). C’est notamment dû aux témoignages recueillis, qui apportent une crédibilité, et des détails indispensables pour que le lecteur reste intéressé.

La grande Histoire, mais aussi la petite

Téléfoot : 40 ans complètement foot enchante dans son contenu, et sa forme. On apprécie les encarts, pas au rendez-vous de toutes les années, mais qui nous racontent parfois des petites histoires, au-delà de la grande. Sans trop vous en dévoiler, on apprendra par exemple la provenance du deuxième générique de l’émission, resté culte (vous avez tous entendu cet air). Cela vous… surprendra, c’est certain. On compte aussi de beaux témoignages, notamment de Didier Deschamps et Guy Roux, voire même des rappels croustillants, comme les agissement de Claude Bez, éternel président des Girondins de Bordeaux. Certains sujets plus fondamentaux sont abordés, comme le soutien du programme au sélectionneur Aimé Jacquet, pendant la préparation de la Coupe du Monde 1998, alors que d’autres médias, à l’époque uniquement papiers, ne se privaient pas pour massacrer le travail effectué. Au final, sans doute que l’expertise des hommes en place, chez TF1, parfois d’anciens footballeurs (comme Larqué), ont fait la différence, tandis que les journalistes n’ont rien vu venir. C’était aussi ça Téléfoot : l’impression que le ballon rond était abordé par la crème de la crème, sentiment qui transpire de ces pages.

Téléfoot : 40 ans complètement foot est évidemment du genre à titiller la nostalgie. C’est très notable : chacun la vivra d’une manière différente. Des générations d’amateurs de football auront sans doute leur partie préférée, leurs années les plus décisives. Et c’est ça, aussi, la grande réussite de ce beau livre : il met tout le monde d’accord, et ne s’adresse pas à une cible unique. C’est un pari tenu par les auteurs, Hugues Berthon (Le bruit des crampons) et Olivier Cabrera (journaliste et fondateur de ezik.fr) On regrettera peut-être qu’il n’y ait pas eu la possibilité d’interviews esseulées, mais on n’en tient pas vraiment rigueur, au final. Et, pour couronner le tout, les éditions Solar (Docteur Socrates, Le mystère Bielsa) ont soigné l’ouvrage, avec un rendu aéré mais jamais avare en photos. Si l’émission a perdu de sa superbe, sa légende perdurera, et c’est notamment grâce à nos souvenirs, que cette parution vient compléter délicieusement.

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato
8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *