article coup de coeur

[Critique] Le mystère Bielsa – Romain Laplanche

Caractéristiques

  • Auteur : Romain Laplanche
  • Editeur : Solar
  • Date de sortie en librairies : 24 août 2017
  • Format numérique disponible : Oui
  • Nombre de pages : 224 pages
  • Prix : 16,90€
  • Acheter : Cliquez ici

Marcelo Bielsa enfin abordé avec respect

Entamer un article concernant Marcelo Bielsa est une bénédiction. Tout d’abord, il faut bien préciser que votre humble serviteur a un faible pour cet entraineur, et ce depuis bien plus longtemps que son arrivée à l’Olympique de Marseille. Bielsa, c’est une figure que l’on ne peut pas imaginer sans évoquer le foot. L’inverse est tout aussi vrai, et c’est sûrement ce qui en fait un personnage mémorable. Ensuite, ce n’est pas tous les jours que l’on fait face à une œuvre aussi passionnante, et ce dès son titre. « Le mystère Bielsa« , c’est exactement ce qu’on voulait lire. Pas de « El loco », pas de « folie », rien de toutes ces expression harassantes, voire destructrices. Le mystère. Car, en effet, le coach est bien plus une énigme que ce que les consultants et journalistes français veulent bien nous faire croire, dans leurs émissions pensées pour créer de la réaction, de l’instantané. Un livre, aux éditions Solar (Docteur SocratesMémoires) qui arrive à point nommé, donc, et qui justifie bien vite l’attente qu’il provoquait.

Comme nous l’écrivions, les médias français n’ont que très rarement compris qui est Marcelo Bielsa. Pire, une très, très grande majorité feint cette méconnaissance, afin d’enfoncer l’entraîneur dans la jolie petite case qu’ils ont eux même fabriquée, au fil du tems. Il est aisé de qualifier de fou celui que l’on ne comprend pas. Voire même, il est parfois utile de qualifier de « timbré » l’homme qui présente bien plus de passion que celui qui pointe du doigt. Le mystère Bielsa se donne comme mission de mieux comprendre le personnage, et pas de lui ajouter une dose de légende sur un dos qui en supporte déjà beaucoup. Certes, l’homme est exalté, surprenant, calme mais d’une détermination sans faille. Mais rien ne permet de lui accoler la qualification de fou. D’ailleurs, pour en finir avec cette mise au point, on pense souvent à ce que l’URSS pratiquait : la psychiatrie punitive, appliquée aux opposant du régime. C’est exactement ce qu’il se passe avec Bielsa (à un degré moindre que l’emprisonnement bien entendu, encore que symboliquement…), qui ne cache pas sa méfiance des journalistes, et autres consultants.

Le mystère Bielsa va plus loin, on le comprend dès le début. Car l’une des raisons du traitement médiatique médiocre du coach, en France, résulte de son départ précipité d’un Olympique de Marseille présidé par le pourtant très impopulaire Vincent Labrune. Romain Laplanche (journaliste notamment chez La Grinta) se borne aux faits, au point d’ailleurs de nous redonner à lire la fameuse déclaration de l’entraîneur, le 8 août 2015. Tout le reste de l’exercice est marqué par cette envie d’être juste, de rassembler les témoignages comme des pièces à conviction. Non, vous n’allez pas apprendre si Bielsa préfère la pizza quatre fromages à la calzone. Par contre, vous allez rentrer dans la complexité d’un être humain, son rapport au travail, à la souffrance, à la notion de victoire, à la tactique. Tout, du long processus qu’il impose au club qui le convoite, jusqu’aux limites de sa tactique, est abordé.

Un ouvrage qui se lit avec la même frénésie que la tactique de Bielsa

Et c’est le ton qui nous surprend, nous stimule pendant cette lecture à la fois enrichissante et aussi frénétique que le style tactique du coach. Le mystère Bielsa n’est pas un livre d’un fan, pour les fans. Romain Laplanche est sûrement un grand amateur de l’entraineur, mais son travail s’effectue avec le plus de recul possible. On ne sent pas l’envie de faire rallier une cause, une quasi-secte, mais une motivation pour enfin dépasser la superficialité de traitement, qui rentre en contradiction avec la complexité de l’homme. Ainsi, l’ouvrage n’hésite pas, par exemple à rentrer dans les détails de quelques dossiers troubles qui accompagnent l’entraineur, comme son rapport compliqué avec les institutions. Mais, là encore, l’auteur évite tout sensationnalisme, en rappelant les faits. Oui, quitter l’Espanyol Barcelone quelques semaines après sa signature, c’eétait surprenant. Enfin, sauf si l’on omet de préciser qu’il avait une proposition pour rejoindre la sélection de l’Argentine, le rêve de sa vie, et qu’il avait même prévue une clause dans ce cas précis. Sa très vive dispute avec le maître d’œuvre engagé par L’Atletico Bilbao, en vue de travaux lors de l’été 2012, fut un événement grave, mais là aussi bardé de détails qui expliquent certaines réactions.

Le mystère Bielsa parvient à évoquer l’homme, ses préceptes, sa force et ses faiblesses. Et pour étayer le côté tactique, Romain Laplanche s’entoure d’une pointure : Florient Toniutti, qui officie sur l’excellent blog Les chroniques tactiques. L’auteur prend la place de l’intervieweur, tandis que l’analyste livre des clés de compréhension intéressantes, que ce soit en terme d’influences ou de limites. Car, là encore, l’ouvrage évite de se limiter à la simple euphorie, que certains fans de Bielsa peuvent communiquer. Les réponses sont longues, on prend le temps de comprendre et d’analyser. Et que les amateurs de petites anecdotes se rassurent, ils en auront aussi pour leur argent, même si ce n’est très clairement pas le but de ce livre qui, pour la francophonie, a tout pour devenir la référence sur ce coach si particulier.

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato
8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *