[Critique] Cyclisme 2017 : le livre d’or – Julien Prétot

Caractéristiques

  • Auteur : Julien Prétot
  • Editeur : Solar
  • Date de sortie en librairies : 16 novembre 2017
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 128
  • Prix : 29,99€
  • Acheter : Cliquez ici

Retour sur une année exceptionnelle

On a un peu tendance à l’oublier, mais une saison de cyclisme ne peut pas être résumée au seul Tour de France. Certes, cette course est la plus prestigieuse, la plus commentée, la plus observée, mais les professionnels de la pédales ont bien d’autres endroits pour briller. Peut-être plus au calme, moins sous le regard des caméras du monde entier, mais tout de même. Vuelta, Paris-Roubaix, Championnats de France et du Monde, ce sport a de quoi célébrer ses plus grands athlètes, mais aussi délivrer bien des émotions, et des polémiques. Cyclisme 2017 : le livre d’or, paru chez Solar (Ferrari : 70 ans de route, Ici à Nagano), retrace ce millésime.

Chaque année est l’occasion d’une nouvelle édition, et Cyclisme 2017 : le livre d’or se démarque des autres de par une envie d’aller plus loin, dans le contenu, mais aussi (et surtout) dans la qualité de la maquette. On retrouve tous les monuments, les courses de légende, mais pas que. Ainsi, l’auteur Julien Prétot (reporter à l’agence de presse Reuters) prend soin de ne sauter aucune étape. Après une courte préface signée par Marion Rousse (Championne de France sur route en 2012, et qui vient de commenter son premier Tour de France), l’on s’intéresse d’abord au cycliste de l’année, bien évidemment Chris Froome. Par le biais d’une interview précieuse et inédite, le sportif revient sur sa folle année, qui l’a mené au doublé historique Tour de France et Vuelta. On retient notamment des propos qui mettent en avant les particularités de ce sport, par exemple dans l’état d’esprit. Le champion ne cache pas que, sans un Michal Kwiatkowski en grande forme et totalement soumis aux règles de l’équipe, ses victoires auraient été compromises.

Une maquette agréablement aérée

C’est exactement cela, Cyclisme 2017 : le livre d’or, un regard dans le rétroviseur qui sert à la fois de repère, et de véritable lucarne sur un sport, ses acteurs, leurs exploits et les efforts qu’ils demandent. Si l’on a évidemment droit au cheminement des différentes classiques, l’auteur ne s’interdit pas des analyses, voire même de faire de la place aux coulisses et à la polémique. En résulte une édition que l’on ne lit pas comme un simple retour sur des faits, mais aussi avec la passion de la découverte. De quoi favoriser le souvenir, mais aussi l’information car, à moins d’être un fan parmi les plus pointus, bien des éléments seront ici appris, ou rappelés. On pense notamment au chapitre dédié à la fin de carrière de Thomas Voeckler.

Comme indiqué plus haut, Cyclisme 2017 : le livre d’or c’est aussi une maquette qui a su se moderniser. Les textes sont nombreux, mais ils savent faire de la place aux différentes photos, toutes dans un format qui flattent les mirettes. Signalons, aussi, que certaines s’étalent sur une double page, ce qui fait toujours un bel effet, surtout que la qualité d’impression ne faiblit jamais. Le tout délivre une impression agréablement aérée, pensée pour la lecture et non le feuilletage. Enfin, on ne peut passer à côté de la qualité d’édition, ce qui est une habitude chez Solar. Couverture cartonnée, papier glacé, et assez de pages pour laisser l’auteur développer son propos. Si le vélo est votre passion, voilà un passage obligé.

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato
8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *