[Critique] Cyclisme 2018 : le livre d’or – Julien Prétot

Caractéristiques

  • Auteur : Julien Prétot
  • Editeur : Sport
  • Date de sortie en librairies : 29 novembre 2018
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 128
  • Prix : 29,99€
  • Acheter : Cliquez ici

Un ouvrage aussi riche que la saison qu’il couvre

C’est encore une grosse saison que viennent de vivre les passionnés de vélo. Pourtant, avec un changement aussi profond que le passage de neuf à huit coureurs par équipe, certains (comme Thomas Voeckler, qui signe la préface) voyaient ce millésime comme potentiellement dangereux pour la bonne tenue de la discipline. Force est de constater que celle-ci a très bien digéré cette modification importante. Et la réponse d’un tel succès se trouve dans Cyclisme 2018 : le livre d’or, paru aux éditions Solar (Grands PrixFootball 2018 : le livre d’or) .

L’année dernière, nous abordions déjà l’ouvrage qui gravait la saison 2017 dans la roche. Ou, plutôt, sur le papier glacé de l’édition signée Solar. Signalons de suite que celle-ci est toujours aussi soignée. Depuis la couverture cartonnée, jusqu’à la définition des photos, absolument parfaite, c’est un sans-faute. La maquette gagne aussi un peu en lisibilité, même si de ce côté on n’avait déjà que peu à reprocher à l’opus 2017. On remarque un vrai soin apporté à la lisibilité de l’ensemble, avec des pages colorées du plus bel effet, comme pour imprimer un certain rythme. Cyclisme 2018 : le livre d’or est un beau livre soigné jusqu’au bout de la reliure, c’est déjà un premier pas vers le pied du sapin de Noël.

L’Équipe en renfort

Le contenu de Cyclisme 2018 : le livre d’or se devait, bien évidemment, d’être à la hauteur de cette édition. Les moments forts de cette saison se chargent d’en faire une histoire à savourer. Au-delà de la qualité d’écriture, sur laquelle nous reviendrons plus bas, c’est bien le cheminement de cette année qui embarquera le fans de vélo dans une lecture pavé de plaisirs. D’ailleurs, en tant que soutien indéfectible de nos tricolores, on ne pourra que savourer le parcours de certains, bien mis en avant dans cet ouvrage. Thibaut Pinot et son Giro très remarqué, Romain Bardet et sa belle performance au Tour de France, mais aussi le maillot blanc Pierre Latour : voilà qui, on l’espère, assure un futur rayonnant pour le cyclisme français. En lisant certaines lignes, on ne peut qu’être confiant…

Cyclisme 2018 : le livre d’or est signé Julienn Prétot. L’auteur reçoit aussi le soutien d’articles issus du journal L’Équipe. On pouvait craindre un effet de répétition, pour les fondus qui achètent le quotidien tous les jours. Dans les faits, si l’on ne peut que signaler l’exactitude de ces retranscriptions, l’ensemble digère plutôt bien cette nouveauté. Les travaux s’avèrent intéressants, comme ce retour sur la saison 1978, avec le contre-la-montre Metz-Nancy de Bernard Hinault. Les sujets restent, vous vous en doutez, attachés à 2018. Julian Alaphilippe (encore cocorico !) et sa victoire éclatante à Liège, est un gros morceau. On a aussi apprécié le sujet sur le Tour de Romandie, l’occasion de s’attarder sur la carrière hors normes de Primoz Roglic, auparavant sauteur à ski. Ce livre d’or prouve que rien n’est possible sans la bonne santé du sport visé. Et le vélo monte en puissance…

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *