article coup de coeur

[Critique] Tolkien, l’encyclopédie illustrée — David Day

Caractéristiques

  • Auteur : David Day
  • Editeur : Hachette Pratique
  • Collection : Hachette Heroes
  • Date de sortie en librairies : 25 octobre 2017
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 280
  • Prix : 25€
  • Acheter : Cliquez ici

Déjà éditée en 2013, cette encyclopédie illustrée Tolkien fait aujourd’hui l’objet d’une réédition chez Hachette Heroes Le Geek Touristique, Geek & Pastry...), avec une belle couverture inédite. L’occasion de nous replonger dans le travail de fourmi effectué par David Day, spécialiste de l’auteur britannique, et qui nous propose ici un livre superbement édité, à l’iconographie très riche – les oeuvres de nombreux artistes y sont reproduites – et qui s’impose surtout comme un ouvrage de référence pour tout fan de l’univers du Seigneur des anneaux.

Un ouvrage riche et d’une belle clarté

Organisé en cinq grandes parties (Histoire, géographie, sociologie, histoire naturelle et personnages) Tolkien, l’encyclopédie illustrée se présente comme un ouvrage en immersion totale dans l’oeuvre de Tolkien; la mythologie conçue à travers les romans et les nombreuses annexes y est traitée avec le même sérieux que pour n’importe quelle encyclopédie. La grande qualité de ce travail considérable est surtout de parvenir à présenter de manière claire et synthétique chaque élément de l’oeuvre afin de permettre à chacun de se repérer facilement. Le style est sobre, le contenu riche, et le tout est tout à fait intelligible, d’autant plus que le livre, au sein duquel chaque entrée est généralement présentée par ordre alphabétique, fait une entorse à cette règle pour la partie Histoire, où la genèse et les différentes périodes de la mythologie sont présentées dans l’ordre chronologique.

Si vous avez dévoré Le seigneur des anneaux, Le Hobbit, mais avez fait l’impasse sur le Silmarillion, voilà une lecture incontournable, qui s’avèrera fort pratique si vous souhaitez approfondir vos connaissances de cet univers que J. R. R. Tolkien a conçu en ayant dans l’idée d’en faire, de manière très symbolique, une véritable mythologie britannique, qu’il considérait comme inexistante, comme le rappelle très justement David Day dans son introduction. De fait, les férus de folklore reconnaîtront des éléments de la mythologie celte ou nordique, mais que l’écrivain anglais a considérablement modifié. Et puis, comment ne pas être ébahis par sa création de créatures qui semblent aujourd’hui avoir toujours existé dans les légendes ? Si ce travail d’imagination, d’une minutie et d’une rigueur jusqu’au-boutiste est bien entendu très impressionnant en lisant Tolkien, cette encyclopédie renforce notre admiration car l’on prend véritablement conscience qu’il avait imaginé les moindres recoins de l’univers qu’il avait créé et de sa genèse aussi poétique que complexe.

Tolkien, l’encyclopédie illustrée peut ainsi se lire dans l’ordre comme un livre lambda, ou bien servir de livre de référence lorsque l’on ressort l’un des classiques de l’écrivain. Un trou de mémoire ou un doute au sujet d’un personnage, un événement, un nom de lieu, d’arbre ou de créature ? Vous trouverez aisément la réponse dans le livre de David Day, qui réunit de manière très pertinente toutes les informations disponibles sur chaque chose. Plusieurs frises chronologiques sont également présentes. Si l’on ajoute à cela que les tableaux et dessins d’artistes choisis pour illustrer l’ouvrage sont véritablement inspirés tout en étant de styles variés, on obtient donc un volume qui est aussi bien un bel objet qu’un livre de fond.

8/10

Une réaction

  1. Pingback: [Critique] Méchants - Dobbs

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *