[Critique] Star Wars : sur le front – Daniel Wallace

Caractéristiques

  • Titre complet : Star Wars : sur le front - Le guide des grandes batailles
  • Auteur : Daniel Wallace
  • Editeur : Hors Collection
  • Date de sortie en librairies : 19 octobre 2017
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 128
  • Prix : 34,90€
  • Acheter : Cliquez ici

Star Wars vu sous le prisme des grandes guerres

Alors que Star Wars : les derniers Jedi est désormais sorti en salles un peu partout, il est temps de rappeler que cet univers ne se borne pas aux œuvres cinématographiques. Bien des mediums ont été touchés par le caractère transmédia de cette licence : jeux vidéo, littérature, jeux de société et, bien entendu, les beaux livres. Ces derniers sont, en général, l’occasion d’aborder un sujet en particulier, au sein d’un univers qui en comporte toute une tripotée. Cette fois-ci, ce sont les grandes batailles, qui ne manquent pas dans l’historique de Star Wars, qui sont l’objet d’un magnifique focus.

Star Wars : sur le front débute par une introduction qui pose de suite le contexte. On est plongé dans le cheminement qui mène la République galactique sur le chemin obscur, jusqu’à devenir le très craint Empire. L’angle de l’auteur, l’expert en science fiction et comics Dan Wallace (Ghostbusters : toute l’histoire de SOS Fantômes, Le manuel du Jedi), est intéressant car il ne fait aucun doute que les différents conflits sont autant de raisons d’être pour la licence. Plus simplement : Star Wars n’existe que par ses batailles selon nous, bien plus que par les relations entre les personnages par exemple. Ces guerres embarquent un background poussé, et bien entendu de quoi faire fantasmer les fans.

Star Wars : sur le front est divisé en trois grandes parties : La guerre des clones, La guerre civile galactique et Le nouveau conflit. Si cette dernière ne contient que la bataille de Starkiller Base, élément trahissant que ce livre fut confectionné avant le huitième épisode, les deux autres sont évidemment complètes. Et, entre nous, le plus important se situe bel et bien dans les guerres antérieures, afin d’expliquer au mieux le cheminement vers la nouvelle trilogie, qui se produit sous les oripeaux de Disney. Sachez qu’une Chronologie des batailles vient couronner le tout. C’est ici qu’il manque peut-être la précision de la provenance cinématographique, ou autres, de ces guerres.

Des illustrations qui impressionnent, et un contenu de qualité

Toutes les batailles présentent le même agencement : les événements politiques sont tout d’abord évoqués, afin de bien resituer le contexte. Puis viennent les descriptifs de certains personnages importants du conflit, ainsi que les classes embarquées dans l’aventure, dans les deux camps. Ensuite, on a droit à un vrai-faux témoignage d’un protagoniste, ce qui a le grand mérite de mettre en valeur le point de vue. Enfin, quelques hostilités ont droit à un tableau d’honneur, qui met en avant les actes héroïques d’une figure importante, comme R2-D2 par exemple. Puis vient le moment de mettre en lumière l’armement. Clairement, Star Wars : sur le front présente de quoi rassasier l’appétit des pointilleux amateurs de la licence.

L’esprit qui traverse Star Wars : sur le front a de quoi créer l’engouement. L’auteur met un point d’honneur à titiller notre suspension consentie de l’incrédulité, en faisant de cet impressionnant ouvrage l’équivalent d’un documentaire. On parcourt ce beau livre comme transporté dans l’univers de la licence, propulsé aux côtés des combattants. Il faut aussi souligner que Dan Wallace n’hésite pas à faire appel à des éléments qui n’ont pas été précisés dans les films, mais notamment dans les romans. Les fans les plus pointus regretteront peut-être l’absence de certains conflits issus de The Clone Wars, encore que, soyons clairs, ils n’apportent finalement pas grand chose d’un point de vue macro. De quoi rappeler que Star Wars, ce n’est pas que dans les salles obscures que ça se passe, certes, même si les plus grandes épopées en sont issues.

Enfin, si Star Wars : sur le front est une telle réussite, c’est aussi grâce aux illustrations et à la qualité de l’édition, signée Hors Collection (Tout l’univers de Tomb Raider, Mangasia). Certains dessins, étalés sur une double page, valent à eux seuls qu’on se penche sérieusement sur cet ouvrage. L’écrin, quand à lui, est aussi grandiose. Il se présente dans un format à l’italienne (26 x 34 centimètres, donc panoramique), se couvre d’une jaquette classieuse, et la qualité du papier ne souffre d’aucun reproche. De quoi rejoindre le sapin de Noël ? Si vous avez l’âme d’un Jedi, certainement.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *