[Critique] Les chroniques de Kelton, tome 1 – Jack Heath

Caractéristiques

  • Titre complet : Les chroniques de Kelton, tome 1 : L'appli vérité
  • Traducteur : Faustina Fiore
  • Auteur : Jack Heath
  • Editeur : Flammarion Jeunesse
  • Date de sortie en librairies : 4 mars 2020
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 320
  • Prix : 13€
  • Acheter : Cliquez ici

Une série de romans d’action jeunesse autour des nouvelles technologies

Jeune auteur de tout juste 33 ans, Jack Heath a déjà plusieurs séries jeunesse à succès à son actif. L’écrivain australien sait tisser des thrillers et récits d’aventures riches en rebondissements pour les adolescents où les nouvelles technologies occupent souvent une place de choix. Il n’est donc pas étonnant que celle-ci ait la part belle dans sa toute nouvelle série de romans, Les chroniques de Kelton, aujourd’hui publiée chez Flammarion Jeunesse (Malenfer, Je suis ton soleil…).

Dans ce premier tome, L’appli vérité, nous faisons ainsi la connaissance du héros, Jarli, un collégien surdoué qui a créé une appli pour smartphones capable de détecter avec une grande précision les mensonges proférés au cours d’une conversation. Une invention qui lui vaut une célébrité instantanée lorsque son programme, mis à disposition gratuitement sur un forum, est téléchargé des millions de fois en l’espace de quelques jours. Mais, lorsqu’un vieil homme à bord d’un pick-up rentre volontairement dans la voiture de son père alors qu’ils quittent le collège, le jeune homme ne tarde pas à se demander s’il aurait pu attirer l’attention de personnes malintentionnées. Commence alors une série de rebondissements qui vont l’entraîner de surprises en surprises…

Action, suspense et réflexion morale pour les 10-13 ans

A la lecture de ce début d’aventures trépident, force est de reconnaître que Jack Heath sait capter l’air du temps : l’Australien s’intéresse aux applis mobiles pour mieux proposer à ses jeunes lecteurs une réflexion sur l’usage de ces outils (et des data stockées sur Internet en général) d’un point de vue éthique et moral. Le tout en divertissant, bien entendu. Les chapitres sont courts et accrocheurs, le style fluide à défaut d’être brillant et les personnages plutôt attachants. Jarli est le type même du héros adolescent : intelligent, foncièrement bon, mais également très naïf. Il place la morale au-dessus de tout et considère que le mensonge est quelque chose qui ne peut qu’être mauvais – sans doute parce-qu’il n’aime pas être traité en enfant et a du mal à comprendre le point de vue des adultes qui peuvent mentir pour protéger, par exemple. Bien évidemment, il comprendra au fur et à mesure du récit que toute vérité n’est pas bonne à dire et qu’un mensonge peut aussi être salvateur, voire sauver des vies.

Il est entouré de sa meilleure amie, Bess et de la nouvelle de l’école, Anya, qui lui viendra en aide. A cela, on ajoutera les parents de Jarli et sa petite sœur. Une galerie de personnages assez lisse, qui a avant tout été conçue pour permettre aux jeunes lecteurs de pouvoir s’identifier.

Car, autant le dire clairement pour les adultes appréciant la littérature jeunesse : Les chroniques de Kelton s’adresse spécifiquement aux 10-13 ans. Au-delà, on verra un peu trop les incohérences du récit, comme le comportement des méchants, et les éléments cousus de fil blanc permettant avant tout à l’intrigue d’avancer et au trio d’adolescents de devenir des héros d’action.

Pour des pré-ados ou jeunes adolescents, le récit fonctionne assez bien cependant et se suivra sans déplaisir : les ramifications du large complot qui semble se tramer dans la petite ville se dessinent progressivement, les rebondissements s’enchaînent et l’on apprend à connaître les personnages.

Au final, Les chroniques de Kelton tome 1 se présente comme une introduction accrocheuse pour un récit résolument tourné vers l’action, le suspense et l’espionnage… à hauteur d’ado. Si les amateurs de polars et thrillers adultes seront plus inspirés de se tourner vers des romans plus matures de l’auteur tel que Mange tes morts, les pré-ados se projetteront avec plaisir au cœur de cette étrange conspiration. Une intrigue qui sait également soulever des questions sur les nouvelles technologies et notre rapport à celles-ci et pourra constituer un point de discussion et de réflexion entre enfants et adultes. 

Natacha Fleurot

Natacha Fleurot

Diplômée en Lettres Modernes, Natacha Fleurot rejoint la rédaction de Culturellement Vôtre fin 2015. Spécialisée dans les oeuvres jeunesse, young adult ainsi que la fantasy, elle réalise de nombreux articles dans les rubriques Livres et Cinéma. Passionnée de cuisine, elle teste aussi régulièrement des livres de cuisine et écrit dans la catégorie Food de la rubrique Lifestyle.
Natacha Fleurot
6/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *