[Critique] Miniature Final Fantasy – Tatsuya Tanaka

Caractéristiques

  • Auteur : Tatsuya Tanaka
  • Editeur : Mana Books
  • Date de sortie en librairies : 8 novembre 2018
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 95
  • Prix : 12,90€
  • Acheter : Cliquez ici

Final Fantasy, en tout petit

Peu de licences vidéoludiques peuvent se targuer de provoquer autant de réactions que Final Fantasy. Série reine de Square Enix, porte-étendard du RPG japonais (avec Dragon Quest, il est important de le préciser), cette légende du jeu vidéo ne laisse personne indifférent. Preuve en est le relatif échec artistique de FF 15, grand soft malade, mais qui a tout de même su séduire des millions de gamers, et ce à travers le monde. Dès lors, il est bien compréhensible que la passion déborde, et provoque un véritable univers transmédia. Manga, animé, roman, beaux livres, Cloud et ses collègues ont su toucher bien des mediums. Avec Miniature Final Fantasy, ouvrage paru chez l’excellent éditeur Mana Books, c’est au tour de la photographie d’apporter sa pierre à l’édifice.

Miniature Final Fantasy est tout autant l’occasion de replonger dans la licence si populaire, que de découvrir le travail de Tatsuya Tanaka. Si ce nom ne vous dit rien, sachez qu’il fait fureur chez les amateurs d’une photographie inventive, totalement inscrite dans le courant Do It Yourself. Depuis quelques années, cet artiste poste ses créations sur les réseaux sociaux, provoquant un gros engouement. Aussi, en 2011, le voilà qui se lance dans la tenue d’un site internet pas comme les autres : Miniature Calendar. Lequel, sous forme de calendrier, on s’en serait douté, rassemble l’intégralité des travaux de cet homme à l’imagination débordante. Des ingrédients du quotidiens peuvent y devenir des footballeurs, une ville futuriste, et des tas d’autres résultats parfois assez fascinants.

Un ouvrage intéressant à plus d’un titre

S’attaquer à Final Fantasy, ce n’était pas un projet aisé. Tout d’abord parce que le design, des personnages jusqu’aux décors, est bien imprimé dans nos mémoires. Dès lors, la moindre faute de goût pouvait s’avérer contre-productive. Aussi, parce que les joueurs ne se contenteraient pas d’un contenu vaguement tourné vers la photographie, sans idée directrice. Vous serez, donc, heureux d’apprendre que Miniature Final Fantasy parvient à contourner ces deux défis. Tout d’abord, la sélection de photos, au nombre de trente et une pour ce qui est des clichés en pleine page (un peu plus en comptant les plus petites), nous a convaincu. Elles évitent de rester dans une sorte de référence prononcée, et provoque la surprise, malgré le fait que les scénettes sont issues des jeux. Ensuite, il est étonnant de constater à quel point un simple épis de maïs peut imager un engin volant, portant avec lui la figurine de l’un des héros de Final Fantasy 6.

Miniature Final Fantasy couvre une grande partie de la licence. Tous les épisodes canoniques répondent présents, du premier au dernier en date. Et, en bonus, on a droit à Final Fantasy Tactics, dont la mise en place est d’une logique imperturbable, nous vous laissons la découvrir. En face de chaque travaux, on trouve une citation issue de l’épisode abordé, ainsi que de petites pensées signées Tatsuya Tanaka, et des screenshots issus des softs pour mieux capter la référence. La forme est gentillette, prudente mais fonctionnelle. Ce beau petit ouvrage se termine sur trois contenus qui terminent de bien cadrer l’intention. L’auteur se livre totalement sur sa passion pour la licence, avec une interview assez rigolote. Puis on a droit à un making of imagé, pour bien prendre conscience du travail que cet art demande, de l’imagination qu’il faut mettre en marche afin de parvenir à une évocation satisfaisante. Enfin, quelques pages sont réservées à la localisation des décors décrits dans les différentes photos, au sein des différents jeux. Voilà une conclusion intelligente, et utile, pour ce livre mignonnet, qui respire tout autant le talent que la bonne humeur.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *