article coup de coeur

[Critique] Générations Sonic – Benjamin Benoit

Caractéristiques

  • Titre complet : Générations Sonic : L'élégance d'un hérisson bleu
  • Auteur : Benjamin Benoit
  • Editeur : Third Editions
  • Collection : Sagas
  • Date de sortie en librairies : 20 septembre 2018
  • Format numérique disponible : Oui
  • Nombre de pages : 301
  • Prix : 24,90€
  • Acheter : Cliquez ici

Sonic dans les moindres détails

Alors qu’aujourd’hui, Sonic et Mario paraissent ensemble dans quelques jeux (Mario et Sonic aux Jeux Olympiques, Smash Bros.), cette image continue de hanter une bonne partie des joueurs de plus de trente ans. Oui, on vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Et, en ce temps là, en plein cœur de la décennie 1990, les deux mascottes figuraient au centre de la seule gueguerre qui comptait, dans les cours de récréation : Sega, ou Nintendo ? Il faut bien écrire que les deux philosophie campaient des positions très éloignées. Le cool pour le premier, le gameplay pour l’autre. Sonic avait ses partisans, et souvent ceux-ci faisaient preuve d’un caractère bien trempé. Il le fallait, pour subir quelques railleries bon enfant (Aladdin était meilleur sur Super Nintendo que sur Mega Drive, par exemple). Du coup, quand on a vu arriver Générations Sonic : L’élégance d’un hérisson bleu à la rédaction, on s’attendait à une lecture mouvementée. Et ce fut le cas.

L’auteur de Générations Sonic, Benjamin Benoit (journaliste notamment chez Le Monde et Numerama) ne se « planque » pas derrière son amour pour le hérisson de Sega. La quatrième de couverture annonce la couleur : il est question d’aborder la mascotte dans les moindres détails, qu’ils soient agréables, ou plus sujets à controverse. Pou ce faire, l’ouvrage se divise en huit chapitres zones, entourées d’un avant propos, puis d’une conclusion. Rentrons dans le vif du sujet : cet ouvrage, paru chez Third Editions (Bienvenue à Silent HillBaldur’s Gate : L’héritage du jeu de rôle) , peut se targuer de proposer un tour d’horizon complet. Revenons sur ce qui agence le livre : Créations, Jeux canoniques, Jeux dérivés, Sonic objet de transmédia, L’univers Sonic à réalité variable, Musiques, Analyses et Héritages. Des titres qui ne laissent aucun doute sur le contenu, encore fallait-il que celui-ci soit à la hauteur. Spoiler : c’est le cas.

Third Editions nous propose, avec Générations Sonic, un livre de référence sur le sujet. Malgré deux ou trois coquilles (comme la citation d’un Square Enix, alors que l’éditeur était encore Square, voire Squaresoft) très marginales, on tient là un petit trésor de renseignements, d’anecdotes, complet au possible. Benjamin Benoit ne se contente pas d’aborder les jeux, et de leur accoler un esprit critique, il rentre dans le processus de création, en extirpe l’esprit qui va s’y loger, et nous emmène vers ce que le hérisson bleu peut créer dans notre expérience de joueur, mais aussi de fan. Comprendre, par là, que le lecteur va avoir droit à une longue et passionnante contextualisation, avant d’aborder le destin de la mascotte. Les origines de celle-ci, moins connues que celles d’un Mario, font l’objet d’un éclairage jusqu’au-boutiste. Ainsi, l’Histoire ne débute pas avec les prémices du premier opus, mais dans le cheminement qui provoque le besoin d’un représentant vidéoludique, pour un Sega alors en compétition avec Nintendo. On découvre pas mal de détails, lesquels traduisent une époque décidément très axée sur la création. Alors qu’aujourd’hui les suites vont bon train, cela nous fait pousser un soupir bien nostalgique.

Un ouvrage qui n’hésite pas à traiter des sujets fâcheux

La nostalgie, justement, représentait un piège malicieusement tendu. Benjamin Benoit l’évite plutôt bien : Générations Sonic ne devient pas une loupe grossissante, et aborde pas mal de sujets fâcheux. S’il est conscient que la licence porte en elle les répercussions d’épisodes terriblement mauvais (d’ailleurs, les retours sur Sonic 2006 ou Sonic Boom sont bien corsés), l’auteur n’en fait pas des tonnes. Le Sonic Cycle est évidemment traité, mais aussi l’approche médiatique de ce dernier. Aujourd’hui, le hérisson bleu s’accompagne d’une certaine défiance, aussi portée par les fans. Ces derniers seront heureux du caractère complet de cet ouvrage, très factuel et bien contrebalancé par une tonalité adaptée à l’attitude cool de la mascotte. Même côté musiques, cela regorge d’informations qui nous étaient inconnues. Seule la dernière zone, consacrée aux héritages, peut paraître moins fouillée.

Génératios Sonic capte avec talent ce qui fait la force et les faiblesses de ce personnage historiquement imposant, dans l’industrie vidéoludique. L’esprit de rébellion, le gameplay en rupture avec ce que Nintendo a su imposer, et une aura plus adolescente qu’enfantine. Sans prendre partie, et malgré quelques longueurs rébarbatives, l’auteur signe un ouvrage indispensable pour tout amateur de jeu vidéo. Un constat qui s’appuie aussi sur la qualité d’édition, comme toujours très solide chez Third Editions. Si la politique du sans image pourra surprendre un public en recherche de visuels, le choix de donner l’exclusivité à l’information, au sein d’un objet soigné, nous paraît justifié. Couverture cartonnée du plus bel effet, signet toujours utile, papier de qualité : on ne jette rien, et l’ouvrage se trouve une place de choix dans une bibliothèque de gamer.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *